logo partie haut
logo partie du centre
logo partie bas

Menu

 

Le Point Commun

Il y a d’abord eu les points d’interrogation.

Des points d’interrogation à l’échelle du bâtiment. Comment réveiller l’âme de ce lieu ? Et qui pour relever ce défi ? Et puis ont succédé les points de suspension ... se surprendre à rêver à la trans-formation de ces espaces. Vouloir y insuffler de la chaleur. Espérer y créer un carrefour des générations. Avoir envie de se servir de ce lieu comme d’une vitrine pour promouvoir le savoir-faire des producteurs régionaux. Et partir à la conquête de ces passionnés qui savent transmettre leur amour des produits et de la tradition.

Se retrouver ainsi à écouter, incrédules, les calculs presque scientifiques de la torréfactrice de café fribourgeoise Camille, guidée par sa passion du café et de ses multiples saveurs. Sur les hauteurs du Cousinbert, se laisser entraîner par le druide Emanuel dans l’histoire des plantes de la région et de leurs vertus. Se trouver assis dans la cuisine de Marta et l’écouter se raconter, elle, l’émigrée italienne, à travers l’histoire de ses chocolats chauds qui l’ont rendue célèbre à Lausanne. Se plonger dans l’humidité des cuves de fromage au petit matin, observer les gestes lents et méthodiques d’une tradition à l’ancienne chère à Marc-Henri, alors qu’à l’extérieur de la laiterie, la file d’attente ne diminue pas. Dans une nuit crue et fraîche, débattre d’une carte de vins avec Patrick et André et faire confiance à leurs connaissances, à leur amour de savoir-faire locaux. Se laisser finalement convaincre de renoncer à une carte exclusivement suisse pour éviter de passer à côté de petits bijoux.

Ce sont ces petits moments de magie qui font l’âme du Point Commun, ce sont ces histoires que nous espérons pouvoir vous transmettre, avec passion et enthousiasme.